Font Size

SCREEN

Cpanel

Burkina Faso

Epidémiologie du choléra dans le pays

Dans les années 1990 et 2000, des épidémies importantes avaient été enregistrées au Burkina Faso notamment en 1995, 1998 et 2005. Toutefois depuis les années 2010, la surveillance épidémiologique a rapporté très peu de cas.

Lors des épisodes précédents, le plus grand nombre de cas avait été enregistré dans la région du Centre contenant la capitale Ouagadougou (82 %), ce qui était probablement lié à l’accès à l’eau.

D’autres épidémies notables ont été enregistrées dans la région du Sahel à la frontière avec le Niger.

 Entre 2005 et 2016, des épidémies ont été observées en 2005, 2011 et 2012. En général, les épidémies étaient courtes, la plus longue ayant duré neuf semaines.

Burkina F grapL’épidémie de 2005 s’est déroulée principalement à Ouagadou­gou pendant la saison des pluies. D’autres cas ont été enregis­trés dans les régions voisines susceptibles d’être associés avec les mouvements de population depuis la capitale. L’épidémie a débuté en août et a duré plus de deux mois au total.

Les épidémies de 2011 et 2012 ont eu lieu dans la région du Sahel, principalement dans les districts limitrophes du Niger (Gorom-Gorom, Dori et Sebba). C’était la première fois depuis 2000 que des épidémies avaient été enregistrées deux années consécutives.  En 2011, l’épidémie a commen­cé en septembre et s’est limitée à Gorom-Gorom. Puis en 2012, l’épidémie a commencé à Gorom-Gorom en août et s’est propagée fin septembre à Dori, où des cas ont été enregis­trés jusqu’à novembre.

 

Documents strategiques