Font Size

SCREEN

Cpanel

Mali Cholera Factsheet

APERÇU DU CHOLÉRA

Le choléra est apparu pour la première fois au Mali en 1970. Depuis 1990, des épidémies importantes ont été déclarées en 1995-1996, 2000, 2003-2005 et 2011. La tendance générale montre une diminution annuelle du nombre de cas (Fig. 1). Entre 2003 et 2017, la surveillance épidémiologique a enregistré 6 864 cas avec 474 décès (taux de létalité ≈ 6,9%)2. Des épidémies majeures ont été observées le long du fleuve Niger dans les régions de Mopti, Tombouctou et Ségou et dans la région de Kayes à la frontière avec le Sénégal (Tab. I et Fig. 2). Le pays est touché par des épidémies transfrontalières, en particulier le long de ses frontières au sud avec le Niger et le Burkina Faso, et à l’ouest avec la Mauritanie et le Sénégal5.

Pour lire davantage sur le choléra au Mali, rendez-vous sur la page pays : Mali

Go to the country page to continue reading about cholera in Mali

RECOMMANDATIONS STRATEGIQUES

Les cercles le long du fleuve Niger et à la frontière avec le Sénégal et la Mauritanie sont situés sur un couloir de propagation depuis et vers les pays voisins, le Niger, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Sénégal5. Cela souligne l’importance de la collaboration transfrontalière entre les pays, les régions et les districts frontaliers (Fig. 2 et Tab. II).

Dans les cercles prioritaires, les plans de préparation et de réponse doivent être développés et mises en œuvre, incluant: (1) le renforcement des systèmes de détection précoce et de réponse rapide dont la surveillance à base communautaire et les alertes transfrontalières; (2) la mise en place de mécanismes de coordination intersectoriels et transfrontaliers; (3) le renforcement des capacités sur la gestion des épidémies; (4) le pré-positionnement ciblé d’intrants et (5) la préparation de plans et de messages de communication (Tab. II, Priorité 1 – Priorité 4).

Les programmes durables d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène doivent être réalisés en priorité dans les cercles régulièrement touchés et avec une incidence élevée (Tab. II, Priorité 1 et Priorité 2). Une identification des foyers de transmission à une échelle géographique plus fine permettrait de mieux cibler la population à risque. Les informations concernant les durées épidémiques devraient être examinées au préalable. Seuls les cercles avec une durée épidémique de longue à moyenne (> 40ième quantile) seraient éligibles aux interventions sur le long terme.

Pour lire davantage sur le choléra au Mali, rendez-vous sur la page pays : Mali

Go to the country page to continue reading about cholera in Mali

Attachments:
Download this file (Cholera Factsheet_Mali_2017_FINAL.pdf)Cholera Factsheet_Mali_2017_FINAL.pdf[ ]777 kB