23mai2018

Cholera Platform

Against cholera

2018 bulletins

Cholera Outbreaks in Central and West Africa : 2018 Regional Update - Week 02

P1 WCA bulletin cholera W2 2018

Faits saillants : 

Situation générale:
Les S1 et S2 de l’année 2018 s’inscrivent dans la continuité de fin 2017 avec une diminution du nombre de cas reportés notamment dans les plus important foyers de R.D. Congo et le Nigéria.

Nigéria : Depuis le début de l’année 2018, 124 cas et 4 décès ont été reportés principalement dans les Etats de Kano, Nasarawa, et Zamfara faisant suite a une épidémie débutée semaine 48. Borno et Bauchi ont également reportés des cas suspects.

Libéria : Trois cas suspects ont été notifiés au Libéria dont un cas négatif.

République Démocratique du Congo : En 2017, la R. D. Congo représente le plus gros foyer en Afrique de l’Ouest et du Centre (84%). Si l’ensemble du pays a été touché en 2017 avec plus de 55.000 cas, l’évolution des cas de choléra peut être analysée à travers trois grandes zones géographiques:

  1. L’Est du pays (du Katanga à l’Ituri) reste la région de la RDC la plus touchée par la maladie (41.433 cas). Cette région est depuis plusieurs années caractérisées par une endémicité du choléra.
  2. la région du grand Kasaï, caractérisée notamment par d’importants mouvements de populations, a vu réapparaitre le choléra après 10 ans d’accalmie pour cumuler 9.870 cas en 2017.
  3. Le long du fleuve Congo (de Kisangani à l’embouchure), plusieurs foyers de cholera sont restés actifs notamment au Bas-Congo début 2017 et actuellement à Kinshasa qui connait la pire épidémie de son histoire. A Kinshasa, la situation semble se stabiliser au cours des 3 premières semaines de l’année 2018. Le Gouvernement via le PNECHOL a élaboré un plan de riposte multisectoriel dont les besoins à court et moyen terme sont de 4.016.924 USD dont 889.200 USD pour les activités de WASH urgence. Le cluster WASH prévoit en effet des activités de: 1) Chloration; 2) promotion à l’hygiène; 3) désinfection dans les zones les plus touchées (Binza-Météo; Kintambo; Limete)

 

Highlights:

General situation:

W1 and W2 (2018) appear to remain in continuity with the end of 2017 as they display a decrease in the number of reported cases, in particular in the most affected countries (D.R. Congo and Nigeria).

Nigeria: Since the beginning of 2018, 124 cases and 4 deaths have been reported, mainly in Kano, Nasarawa, and Zamfara States following an epidemic that started on W48. Borno and Bauchi have also reported suspected cases.

Liberia: Three suspected cases have been reported, including one negative case.

République Démocratique du Congo: In 2017, D. R. Congo has been the most affected country in West and Central Africa (84%). Although the whole country was affected by more than 55.000 cases in 2017, the evolution of the cholera cases can be analyzed through three main geographical areas:

  1. the Eastern part of the country (from Katanga to Ituri) is the most affected area (41.433 cases). For many years, this region has been characterized by endemic cholera.
  2. In the Grand Kasai region, characterized by important population movements, cholera has reappeared after 10 years before reaching 9.870 cases in 2017.
  3. Along the Congo River (From Kisangani to the river delta), cholera remained active, in particular in Bas-Congo in the beginning of 2017 and currently in Kinshasa through the worst epidemic of its history.

In Kinshasa, the situation seems to be stabilizing during the first 3 weeks of 2018. The Government, via PNECHOL, has developed a multisectoral response plan whose short and mid term needs reach 4.016.924 USD, including 889.200 USD for WASH emergency activities. The WASH cluster is planning the following activities: 1) chlorination; 2) hygiene promotion; 3) disinfection in the most affected areas (Binza-Meteo; Kintambo; Limete).

 

 

Attachments:
Download this file (WCA Cholera_Update_W2-2018.pdf)WCA Cholera_Update_W2-2018.pdf[ ]951 kB